Menu

Une première journée de course palpitante

Pour lancer ce week-end de course à pied, 1,300 jeunes âgés de 6 à 15 ans ont pris part aux 5 courses organisées, de 1 à 5km. Encouragés par leur famille, beaucoup de coureurs en herbe ont participé à leur première course.

Chez les 10-11 ans, Timéo Fina et Élie Meyer ont été au coude à coude pendant toute la course et finissent ex-aequo sur la distance 2,5km en 8min56sec.

« Je suis content et fier de moi d’avoir gagné et c’est cool de finir ex-aequo ! » a déclaré Timéo. « C’était super bien, je n’ai pas l’habitude d’être au coude à coude sur les courses. J’ai envie de revenir l’année prochaine », a ajouté Élie.

Puis ce fut au tour des féminines inscrites à La Genevoise #LikeAGirl by Always de s’élancer sur le parcours de 6,5km entre Chêne-Bourg et Genève. Parmi les 1,400 compétitrices, la Suisse Carolina Harnandez Pita a franchi en première la ligne d’arrivée en 24min18sec.

Les Britanniques Louisa Koe et Isabelle Howell ont décidé de participer ensemble, et pour la première fois, à cette course. « Ça fait du bien ! C’est une distance accessible et ça permet à beaucoup de femmes de différents niveaux et de différents âges de courir. C’est un défi qui est atteignable. Et c’est super d’entendre tout au long du parcours ‘Allez les filles’ », s’est exprimé Louisa après avoir franchi la ligne d’arrivé en 199ème position.

« C’était un nouveau challenge pour nous, mais l’année prochaine on fait le 10km », a conclu Isabelle.

Alors que la nuit tombait sur le Lac Léman, des milliers de coureurs et de marcheurs ont été accueillis par la clameur des spectateurs présents sur la ligne d’arrivée au cœur du Jardin Anglais. Le Suisse Mohammed Boulama s’est imposé en 30min49sec alors que la Genevoise Penuel Kiondo a remporté l’épreuve en 38min35sec chez les femmes.

Le 10km a connu un succès sans précédent cette année, tant auprès des marcheurs que des coureurs. En effet le 10km Course, Walking et Nordic Walking a affiché complet bien avant la fermeture des inscriptions en ligne.

Cette distance, accessible à tous, et son tracé genevois avec une arrivée sur les quais séduisent chaque année de plus en plus de coureurs et marcheurs.

« C’est une magnifique course, quand on arrive sur la rade c’est fabuleux », s’est exclamé le Suisse Jean Cingria. Il ajoute : « J’avais déjà fait le semi-marathon à Genève mais c’est mon premier 10km ici. C’est un super événement, on voit qu’il grandit d’année en année. Il est maintenant renommé et je suis sûr qu’il va continuer à grandir. En plus j’ai réalisé mon meilleur temps, je n’avais jamais fait un temps pareil donc c’est parfait ! »

Demain, les semi-marathoniens, semi fauteuils, marathoniens et relayeurs clôtureront ce week-end de sport et de fête à Genève.

Partagez

Dernières News